Chat, Chien

3 choses à savoir pour une bonne cohabitation entre chat et chien

3 choses à savoir pour une bonne cohabitation entre chat et chien

Ils ont beau faire partie du quotidien de nombre d’entre nous, il circule encore beaucoup d’idées reçues sur nos compagnons à quatre pattes. Par exemple, on pense que les chats et les chiens ne peuvent pas s’entendre, encore moins vivre ensemble. Et pourtant, avec un peu de temps et de patience, ils peuvent s’acclimater l’un à l’autre, et parfois même devenir inséparables. Découvrez ce que vous pouvez faire pour entamer une bonne cohabitation entre chat et chien.

Le chat et le chien : deux animaux bien différents

Il faut l’avouer, de par leur héritage, leur mode de vie et leur domestication, les chats et les chiens sont des animaux bien différents.

Les chats : de petits chasseurs solitaires

Dans la nature, les chats – qui ont très peu évolué depuis leur domestication – sont des animaux plutôt indépendants, solitaires et territoriaux. Tous comme la plupart des félins, il est donc peu fréquent de les voir évoluer en groupes.

D’ailleurs, les propriétaires de chats ont pu le remarquer, ils sont souvent peu enclins à obéir aux ordres.

Les chiens : descendants du loup et grégaires

La majorité des chiens au contraire ont gardé leur instinct de meute et sont donc habitués à vivre en groupe. Les meutes sont constituées d’une hiérarchie qui détermine qui est dominé ou dominant. Si votre chien est bien élevé, il sait que vous êtes « le chef » et a donc plus de chances de vous obéir.

Plus dépendants, les chiens ont aussi besoin de sortir régulièrement et d’avoir votre attention. Si certaines races défendent leur territoire comme le Berger Allemand, d’autres sont très sociables et vont même faire la fête aux premiers venus… Autres animaux compris !

Le chat et le chien : deux animaux bien différents

C’est pour cela qu’en général, les chats auront tendance à mal réagir à l’arrivée d’un nouvel animal, tandis que la plupart des chiens seront ravis d’avoir un copain de jeu. Bien entendu, cela dépend de beaucoup de critères : l’âge, la taille, le caractère, le degré d’anxiété ou d’attachement qu’a un animal à ses propriétaires influe beaucoup sur ses réactions.

1.    Une bonne cohabitation chat et chien commence idéalement tôt

Plus vos compagnons seront jeunes, et plus il y a de chances qu’ils s’habituent vite l’un à l’autre. S’ils arrivent dans le foyer en même temps, c’est encore mieux !

Interrogez l’éleveur, le refuge ou la personne auprès desquels vous avez adopté votre animal. A-t-il un tempérament sociable, peureux ? Est-il souvent stimulé ? Comme les enfants, les bébés animaux apprennent beaucoup de choses dans leurs premiers mois.

Si l’un d’eux est déjà adulte, il est possible qu’il réagisse mal au début à ce qu’il verra comme une intrusion dans son territoire. Par contre, les animaux assez âgés ont en général un caractère plus calme qui fait qu’ils seront sans doute plus indifférents.

Une bonne cohabitation chat et chien commence idéalement tôt

2.    Pour une bonne cohabitation chat et chien, donnez-leur chacun leur propre espace

Les animaux comme le chat et le chien sont sensibles à des choses que nous ne percevons pas forcément. Par exemple, ils marquent régulièrement leur territoire avec des odeurs.

Il faut donc s’assurer que vos compagnons aient chacun leur propre espace. Même si lors de la cohabitation chat et chien il n’est pas rare de les voir partager le même panier, il est important qu’ils puissent être tranquilles quand ils le souhaitent.

Séparez leurs gamelles, leurs paniers et accessoires et mettez la litière dans un endroit ou le chat sera à son aise.

Les petits félins étant de bons grimpeurs, ils se sentent souvent rassurés quand ils sont en hauteur, là où les toutous ne pourront pas les atteindre. Pourquoi ne pas aménager de petites cachettes et un parcours pour votre chat ?

Pour une bonne cohabitation chat et chien, donnez-leur chacun leur propre espace

Au début de la cohabitation entre chat et chien, ne les présentez pas tout de suite. Laissez-les sentir la présence de l’autre, au travers d’objets ou de jouets leur appartenant. Ainsi habitués à cette nouvelle odeur peu familière, ils seront plus à même d’accepter leur nouveau colocataire.

3.    Laissez-faire les choses… mais restez vigilant !

Si vous sentez que vos compagnons n’ont pas envie ou ont peur de se rencontrer, n’insistez pas. Ils pourraient mal vivre cet évènement et lui associer des émotions négatives. Essayez plutôt de laisser faire les choses le plus possible.

De même, prenez garde à ce que vos animaux ne se sentent pas contraints dans leurs mouvements au cas où ils voudraient s’enfuir ou se cacher.

Vous pouvez également les récompenser d’une petite friandise ou de caresses s’ils tentent une approche délicate.

Veillez cependant à ce qu’ils ne puissent pas trop s’approcher l’un de l’autre tout de suite. Leurs réactions peuvent être imprévisibles et ils pourraient se blesser. S’ils adoptent une attitude agressive, ne les punissez-pas, cela pourrait renforcer ce comportement.

Au début, et jusqu’à ce que vous soyez sûre qu’ils ne représentent pas un danger l’un pour l’autre, ne les laissez pas seuls ensemble et organisez de courtes rencontres.

Avec le temps et beaucoup de patience, vous devriez voir vos petits compagnons s’habituer l’un à l’autre… Et pourquoi pas devenir amis ?

Comme chiens et chats

Crédits photos : Freepik et Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *