Chat, Les différentes races

Chat Birman ou Sacré de Birmanie : un joueur à la grande tendresse

Généralement, on imagine que les chats sont de grands indépendants peu passionnés par les câlins. Et pourtant, il existe certains minets qui adorent les caresses et la proximité avec leurs maitres. Parmi ceux-ci, le plus connu est sans conteste le sacré de Birmanie, le Birman pour les intimes. Cette boule de poils mi-longs est aujourd’hui un des chats les plus appréciés pour sa douceur et sa beauté.

Le Birman, un chat français !

Premier paradoxe avec ce minou, malgré son nom, c’est bien une race française. La légende lui prête une histoire merveilleuse. Un chat blanc avec museau, pattes et oreilles brunes et yeux jaunes vivait dans un temple du Nord de la Birmanie. Sinh était le chat du grand lama et était utilisé comme oracle. Un événement va se produire. Des ennemis veulent entrer dans le temple. Le chat va alors prévenir la communauté en se perchant sur la tête de son maitre. Il sauve ainsi le monastère. S’opère alors une transformation physique du félin : ses yeux prennent une teinte bleue. Ses pattes brunes deviennent blanches. Une autre version indique que le chat a changé d’aspect après avoir demandé à la déesse Tsun-Kyan-Kse de redonner vie à son maitre tué.

Plus prosaïquement, le Birman est arrivé sur le territoire français au début des années 1920. Un couple fut ramené, mais seule la femelle a survécu et a donné naissance à une portée. Ces chatons sont à l’origine de la race telle qu’on la connaît aujourd’hui. Ils ont été croisés avec des Persans et des Siamois. Les éleveurs ont cherché à « créer » un chat élégant et d’un caractère facile. Et le résultat a surpassé leurs attentes ! Le sacré de Birmanie est en effet aujourd’hui un des chats les plus tendres et faciles à vivre.

Un caractère exceptionnel

Le Birman est le second chat le plus apprécié des Français, juste derrière le Maine coon. Et ce n’est pas pour rien. On aime son physique caractérisé par des pattes gantées de blanc. On aime aussi son comportement facile qui en fait un compagnon idéal pour les personnes seules comme les familles avec enfants.

C’est un chat patient qui subira les enfants sans rechigner. Il n’est pas violent et préfèrera partir si vraiment les enfants dépassent ses limites. S’amuser pour lui est très important, et il peut passer de très longues heures à jouer avec ses maitres ou seul. Et cette passion pour le jeu le suit tout au long de sa vie. Lorsqu’il veut jouer, il n’hésite pas à apporter son jouet à ses maitres. Impossible alors de rester de glace devant son air mutin ! Il aime aussi explorer les lieux et sera ravi d’avoir un jardin sécurisé pour découvrir de nouvelles choses.

Une tendresse remarquable

Le Sacré de Birmanie est aussi très apprécié parce que c’est un chat qui aime terriblement son maitre. Il a besoin de l’avoir toujours sous les yeux, aime se blottir contre lui, peut passer des heures à se faire câliner en ronronnant de plaisir. Un vrai Birman, c’est un pot de colle ! Très affectueux, il s’attache à sa famille et sera bien avec elle. Il va suivre son maitre de pièce en pièce et tentera de sortir avec lui. On ne sait jamais, cela peut fonctionner ! Le Birman a beaucoup de mal à supporter la solitude.

Il a besoin d’être avec son maitre et supporte difficilement les portes fermées. Il pourra alors le faire savoir bruyamment, car le Birman est un chat bavard. Le sacré de Birmanie aime miauler pour s’exprimer. Et saura rapidement comment faire pour se faire comprendre.

Ce chat sympathique s’entend aussi très bien avec les chiens de la famille et les visiteurs. Il les observera de ses yeux bleus intenses quelques instants puis demandera des câlins. On ne se refait pas quand on est un chat affectueux, seules les caresses comptent ! Et quoi de mieux que de dormir sur les genoux d’une personne sympathique qui vous gratouille les oreilles ? Voilà la philosophie du Birman.

Nos jouets pour chats

Crédits photos : Freepik 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *